lundi 7 avril 2014

shampoo


Une sorte de désodorisant (citation)

de Paul Rotha, conférence du Parti Travailliste, 1936
dans "Le cinéma, l'art d'une civilisation" dans la collection ChampsArts chez Flammarion (2011)


"Aussi il est clair que, sous notre système politique et économique actuel, nous ne pouvons pas attendre qu'un film de fiction réalisé commercialement traite avec impartialité ou fidélité des sujets contemporains à l'intérêt aussi vital que la guerre et la paix, le chômage, l'aménagement des quartiers insalubres ou la relation de l'homme blanc à l'autochtone. Si l'on s'attelait à de tels sujets, à supposer que le financement soit disponible et le Censeur endormi, on serait amené à critiquer les principes fondamentaux sur lesquels repose maintenant notre société et pour lesquels je prétends que le cinéma agit, consciemment ou inconsciemment, comme une sorte de  désodorisant."